L’énergie de l’été

L’été, la chaleur en action

(extraits de Vivre en harmonie avec les saisons, Serge Augier)

Le feu symbolise l’été : c’est la saison de la flamme de vie, de l’étincelle de vie ou encore du souffle de vie. Dans toutes les traditions anciennes, le feu est symbole d’entrain et d’action… mais il est aussi associé au danger de se brûler ou de se consumer.

La grande force de l’été est l’enthousiasme. Cette force dynamique nous entraine dans l’action et nous permet de tout faire. Cette qualité de l’esprit est une projection de l’envie de vivre, innée chez chaque être humain. L’été est le moment où il est bon d’utiliser cette force pour aller plus loin et se dépasser, mais attention à ne pas se laisser entrainer trop loin et à respecter un rythme de travail de repos pour ne pas s’épuiser.

Si nous cultivons une connexion avec la nature, nous pourrons sentir le rythme de l’été et nous comprendrons plus facilement nos limites et la nécessité de ne pas en faire trop. Nous allons pouvoir réaliser de grandes choses avec des efforts minimum.

Si nous sommes trop coupés des rythmes de la terre, nous risquons de nous laisser entrainer et consumer par le feu de l’été. Nous nous sentirons alors tendus, agités ou fatigués.

Fatigue, blocages et lourdeurs résultent de l’accumulation de toutes les tensions physiques de l’année et de notre inactivité. L’été est le meilleur moment pour les éliminer par une pratique quotidienne. Afin de faire circuler ce qui est stagnant – qu’il s’agisse du sang, de l’énergie ou du souffle – il est recommandé de pratiquer des activités très simples : marcher trois fois par jours, aller nager régulièrement, voire courir sans forcer. En une à deux semaines, cette activité physique modérée qui s’appuie sur la dynamique de l’été nous aura permis de recouvrer une bonne santé.

Exercice d’autopolarité pour équilibrer l’élément feu dans le corps :

(extrait de Energy exercises, John Chitty & Mary Louise Muller)

Allongé confortablement. Prendre une minute pour respirer en portant attention au souffle. Sentir l’air qui rentre dans les narines et ressort.

Placer la main gauche sur le front et la main droite sur le ventre, le nombril entre le pouce et la paume de la main. Le bras de la main gauche peut être supporté par un coussin ou bien par la sol en tournant la tête vers la gauche.

La main gauche reste statique pendant que la main droite balance le ventre par un mouvement de gauche à droite et vice versa, pendant 1 minute ou deux ou jusqu’à ce que vous soyez confortable. Quand vous êtes prêts, arrêtez le mouvement mais gardez les mains en place et ressentez les sensations. Cela peut être une détente, du mouvement dans le ventre, de la chaleur ou des picotements.

exercice d'autopolarité, équilibre du feu

autopolarité, équilibre du feu

Bienfaits :

  • équilibre l’énergie feu dans le corps et le principe yang
  • stimule et équilibre la digestion et apaise les estomacs sensibles
  • soutient la confiance
  • apporter réconfort aux jeunes enfants avant de dormir

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s